Souvenir du Haut-Atlas

Haut-Atlas : Ighirine dans la vallé des Aït Bouguemaz au Maroc

Fin de journée dans le village de Ighirine. C’est au bout d’une longue route goudronnée qu’on arrive à ce village dans la vallée des Aït Bouguemaz dans le Haut-Atlas du Maroc. Le soleil commence doucement à se coucher. Les habitants se mettent à quitter les champs en terrasses pour rejoindre les maisons. En bas du village, les femmes embarquent des bonbonnes d’eau sur le dos de leur âne. L’eau est prise tout en bas de la vallée dans un cours d’eau qui sert à irriguer les champs. Dans le haut du village, un puits a été creusé il y a peu de temps. Mais on y fait souvent la queue. Je me rappelle du calme qui régnait dans cette vallée. Tout au plus entendait-on un âne braire.

Haut-Atlas. La vallée des Aït Bouguemaz. Le Village de Ighirine et ses environs.

Haut-Atlas. La vallée des Aït Bouguemaz. Le Village de Ighirine et ses environs.

La vallée des Aït Bouguemez, littéralement la vallée de « ceux du milieu », est une oasis suspendue située entre 1 800 et 2 000 mètres au cœur du Haut Atlas central. Elle est entourée de grands sommets tel que le M’Goun, deuxième sommet du Maroc à plus de 4 000 mètres d’altitude. La vallée vit paisiblement au rythme des saisons. Les villages de terre ocre étagés sur les versants de la montagne dominent les champs en fond de vallée. Seule une piste goudronnée permet aujourd’hui d’y pénétrer. Elle s’étire sur un long ruban vert de 35 kilomètres irrigué par les seguias, ces canaux qui distribuent l’eau de la rivière pour abreuver les terrasses en damier. Quelque 30 douars regroupant 30000 berbères ponctuent le paysage, réunis autour des greniers collectifs (Ighrems) et les petits greniers communautaires de village (Tighrems). La région est soumise à un climat de montagne, étés tempérés pour la latitude et hivers froids et enneigés. Les principales cultures sont la pomme de terre, la pomme, le blé et l’orge. La population est en majorité Berbère. A environ 4h30 de Marrakech.

Envie d’apprendre la photo ? Rendez-vous sur Zoom’Up

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *